Prestation de compensation du handicap parentalité

Les parents en situation de handicap peuvent bénéficier d’une nouvelle aide financière pour les accompagner dans l’exercice de leur rôle. Cela grâce à la prestation de compensation du handicap parentalité. Cette dernière vise à compenser les besoins spécifiques liés au handicap si l’enfant à moins de 7 ans. Deux volets composent la PCH parentalité à savoir l’aide humaine et l’aide technique. Explorons ensemble le fonctionnement de ce volet de la PCH ainsi que les conditions pour en bénéficier.

Les deux volets de la PCH pour le parent

La tâche n’est pas simple lorsque s’agit d’éduquer un enfant. Alors si vous êtes en situation de handicap, cela ne facilite pas la tâche. Heureusement, vous pouvez être éligible à deux dispositifs pour vous accompagner dans cette tâche : l’aide humaine et l’aide technique.

Prestation de compensation du handicap parentalité

L’aide humaine à la parentalité est destinée à vous aider à rémunérer une personne tierce pour s’occuper de votre enfant. Par exemple, si vous manquez de force dans les bras en raison de votre handicap, un aidant peut porter le bébé et le poser sur la table à langer. Ainsi vous lui faites certains soins en toute sécurité. Pour être éligible à ce dispositif, vous devez tout d’abord être éligible à l’aide humaine de la PCH. C’est à dire avoir besoin d’une tierce personne pour accomplir vos actes essentiels de la vie. En complément, l’enfant doit avoir moins de 7 ans et rester à votre charge.

Le montant accordé dans le cadre du volet aide humaine de la prestation de compensation du handicap parentalité peut atteindre 900 euros par mois et par enfant. Dans le cas d’un enfant de moins de 3 ans pour un parent isolé. Si l’enfant a plus de 3 ans ou si votre conjoint n’est pas en situation de handicap, l’aide est plafonnée à 450 euros par mois. L’aide humaine n’est que de 225 euros par mois si l’enfant a plus de 3 ans et que vous avez un conjoint qui n’est pas en situation de handicap.

L’aide financière s’arrête donc aux 7 ans de votre plus jeune enfant. Le versement est fait directement par votre Conseil Départemental.

Quant à l’aide technique à la parentalité, elle vise l’achat de matériel adapté pour vous aider à vous occuper de votre enfant. Les conditions d’attributions sont semblables à l’autre volet de la PCH parentalité. Cependant, le montant de l’aide technique varie selon l’âge de l’enfant et le type de matériel. Une prime de 1400 euros vous sera versée à la naissance de l’enfant. Puis un versement de 1200 euros à ces 3 ans et 1000 euros à ces 6 ans.

pch parentalité

Comment demander la PCH parentalité ?

Pour demander la PCH parentalité, vous devez vous adresser directement à la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de votre lieu de résidence. Il vous faut remplir un formulaire de demande « Dossier MDPH » et fournir les pièces justificatives. La procédure est similaire à la demande de PCH. Seulement, il vous sera demandé de présenter l’extrait d’acte de naissance de l’enfant ou des enfants. Toutefois, la demande peut être faite à tout moment jusqu’aux 7 ans de votre enfant.

Cette aide est cumulable avec les autres aides de la PCH et les prestations familiales. Vous pouvez demander la rétroactivité de vos droits à partir du 1er janvier 2021 (date de mise en place de la réforme).

La prestation de compensation du handicap parentalité est donc une mesure innovante qui reconnaît le droit à la parentalité des personnes en situation de handicap. Elle vous permet de bénéficier d’un soutien adapté pour assurer le bien-être et l’épanouissement de vos enfants. Si vous êtes concerné, n’hésitez pas à faire une demande auprès de la MDPH de votre département.